Harcèlement en stage, que faire ?

  1. Identifier la situation de harcèlement

La définition proposée par le Code du Travail ne précise pas ce que sont les agissements de harcèlement moral mais elle se fonde sur leurs conséquences pour la personne qui les subit : la dégradation de ses conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel. (L.1152-1 CT)


  1. En parler autour de soi


Tout d’abord il est primordial de ne pas garder son ressenti pour soi et d’en parler à ses proches pour avoir un autre regard sur la situation. 


  1. Prévenir l’administration de votre faculté


Un professeur référent a normalement signé votre convention, et c’est vers cette personne que vous devez vous tourner. Il prendra les mesures nécessaires pour faire cesser la situation de harcèlement en contactant votre organisme d’accueil et en vous permettant d’arrêter le stage dans les cas les plus graves.


  1. Prévenir les ressources humaines 


En cas de carence de la faculté, et si l’entreprise ou le cabinet est assez grand pour être pourvu d’une Direction des ressources humaines, il est possible de se tourner vers eux, de préférence par écrit, pour signaler la situation de harcèlement que vous vivez.


  1. Déposer une plainte 


Il faut savoir qu’en cas de harcèlement (moral ou sexuel), vous pouvez également porter plainte au commissariat.


Il peut également être utile de prévenir l’inspection du travail qui n’est pas compétente en matière de stagiaire mais qui pourra tout de même vous aider ou rappeler à l'employeur ses obligations.

Catégories
Dossiers
Derniers articles